Accueil > VALORISATION > Rеvuе des Enеrgies Renouvеlablеs > Numéros Spéciaux > 11 èmes JITH > Alambic à Fort Coefficient de Performance, pour la Distillation d’Eau de Mer à Partir d’Energies Basse Température (solaire, co-génération …)

Alambic à Fort Coefficient de Performance, pour la Distillation d’Eau de Mer à Partir d’Energies Basse Température (solaire, co-génération …)

Jean-Paul Domen

(Société 3MW, Le bois tranché, F-49320 VAUCHRETIEN) Téléphone/télécopie : 33-2 41 54 19 31, Email : jeanpaul.domen @wanadoo.fr

Résumé

Nous présentons un alambic permettant de distiller de l’eau de mer en utilisant uniquement de la chaleur à basse température (inférieure à 100° C). En outre cet appareil fonctionne sans électricité, et ne comporte aucun organe de haute technologie (du type pompe à vide ou asservissement électronique ou même simplement pompe de circulation d’eau). Il peut être installé partout, il faut juste lui adjoindre un " château d’eau " situé légèrement au dessus de lui (un mètre suffit), ce réservoir pouvant être rempli par traction animale, à partir de la mer. La circulation de l’eau de mer à l’intérieur de l’appareil se fait par gravité et thermosiphon. La récupération de l’eau distillée, ainsi que l’évacuation de la saumure, se font elles aussi par gravité. L’alambic se présente sous la forme d’un échangeur de chaleur à contre-courant dans lequel la chaleur qui s’échange est la chaleur latente d’évaporation de l’eau, l’échange se produit par évaporation sans ébullition, puis diffusion de vapeur et enfin condensation sur paroi froide. Les prototypes expérimentés jusqu’à ce jour ont permis d’atteindre un coefficient de performance de 5, et aucun obstacle théorique ne s’oppose à l’amélioration de cette valeur. Le coût de fabrication de l’appareil, nous permet d’envisager un prix du mètre cube produit de l’ordre de 2 à 4 € pour des installations utilisant comme source de chaleur l’eau de refroidissement d’un moteur thermique (groupe électrogène par exemple), ou bien l’énergie solaire, et ce pour des installation de très petit débit (de l’ordre du mètre cube par jour)... La conception de l’appareil est modulaire. L’appareil peut aussi être utilisé pour distiller des eaux de rejet. Son volume équivaut à sa production journalière.

Abstract

We present a still allowing distilling sea water by using only heat at low temperature (lower than 100° C). Moreover this apparatus functions without electricity, and does not comprise any body of high technology (vacuum pump type or electronic control or even simply circulating pump of water). It can be installed everywhere, it is necessary to just to associate a " water tower him " located slightly at the top of him (one meter is enough), this tank which can be filled by animal haulage, starting from the sea. The circulation of sea water inside the apparatus is done by gravity and thermosiphon. The recovery of distilled water, as well as the evacuation of the brine, is also done they by gravity. The still is appeared as an exchanger of heat at counter-current in which the heat which exchange is the latent heat of evaporation of water, the exchange occurs by evaporation without boiling, then vapour diffusion and finally condensation on cold wall. The prototypes tested so far made it possible to reach a coefficient of performance of 5, and no theoretical obstacle is opposed to the improvement of this value. The manufacturing cost of the apparatus, enables us to consider a price of the cubic meter produced about 2 to 4 € for installations using like heat source cooling water of a thermal engine (power generating unit for example), or solar energy, and this for installation of very small flow (of the order of the cubic meter per day)... The design of the apparatus is modular. The apparatus can also be used to distil water of rejection. Its volume is equivalent to its day labourer production.

Mots-clés

Désalinisation, distillation, échangeur thermique, contre-courant, diffusion de vapeur,

300. Alambic à Fort Coefficient de Performance, pour la Distillation d’Eau de Mer à Partir d’Energies Basse Température (solaire, co-génération …)
Texte intégral 143 ko

Dans la même rubrique