Accueil > COOPERATION > Internationale > Le CDER participe dans les activités du projet ERRANETMED InVivo-nEXTh

Le CDER participe dans les activités du projet ERRANETMED InVivo-nEXTh

Le projet ERRANETMED InVivo-nEXTh vise à améliorer l’efficacité énergétique des systèmes photovoltaïques et à renforcer l’acceptation du marché de ces technologies dans le contexte spécifique du climat méditerranéen diversifié. En mettant l’accent sur les spécificités de la région méditerranéenne, ce projet permettra une meilleure compréhension de l’efficacité des systèmes PV et fournira un guide pour les bonnes pratiques en Opération et Maintenance (O&M) des systèmes PV pour une efficacité maximale. Ce projet implique des universités et centres de recherche des deux rives de la méditerranée : Sud (Algérie (UDES/CDER), Égypte (Université de Halwan) et Tunisie (ENIT, STEG, ANME et TELNET) et Nord (France (CEA, SG-INES) et L’Espagne (CIEMAT)).

OBJECTIFS Les trois objectifs et approches novatrices proposés par le projet InVivo nEXTH sont les suivants : Le premier objectif est de collecter un grand ensemble de données sur le fonctionnement et l’entretien de systèmes PV résultant d’enquêtes et d’expériences menées dans la région méditerranéenne. Ces protocoles visent à caractériser le comportement des systèmes PV couplés aux événements d’exploitation et de maintenance et incluant les caractéristiques climatiques sévères. Les résultats des enquêtes des techniciens en O & M et les besoins des utilisateurs seront utilisés comme une base pour concevoir ces protocoles. Le deuxième objectif est l’analyse de la première base de données InVivo nEXTh afin, d’une part, d’évaluer l’efficacité des systèmes PV dans les pays méditerranéens et, d’autre part, extraire les indicateurs significatifs de cette efficacité et les facteurs de performance spécifiques pour la Région de la Méditerranée. Le troisième objectif est d’abord de diffuser les indicateurs précédents et les meilleures pratiques fondées sur, en les promouvant avec le gain observé, et en second lieu, de partager avec la communauté scientifique un ensemble de données de la base de données InVivo nEXTh utilisant le réseau méditerranéen du consortium. Consortium Le projet ERRANETMED InVivo-nEXTh s’appuie sur un consortium de 09 institutions partenaires (Universités et organismes de recherche, en Algérie, en Tunisie, en Egypte) et en Europe (Espagne, France). Il est piloté par le commissariat aux Energies Atomiques (CEA) et labellisé par le réseau euro-méditerranéen ERRANETMED. L’Algérie participe à ce projet à travers 04 sites pilotes dont l’implantation géographique vise à optimiser l’impact du projet & la dissémination régionale des résultats. (Tiberkanine (Ain Defla), N’goussa (Ouargla), Gara Djebilet (Tindouf) et Assekrem (Tamanrasset).

ACTIVITES

Le projet ERRANETMED InVivo-nEXTh comprend le développement des activités suivantes (workpackage) : WP1 : Gestion du Projet WP2 : Collection des données InVivo WP3 : Facteurs d’efficacité OM dans un environnement rude à doux de la Méditerranée WP4 : Mise à jour du protocole OM de systèmes solaires types WP5 : Mise à jour de l’évaluation OM WP6 : InVivo-nEXTh Diffusion.

CONTRIBUTION DE L’UDES/CDER

Le CDER participe dans les activités du projet ERRANETMED InVivo-nEXTh par les taches suivantes :  Sondages auprès des équipes OM et des utilisateurs finaux,  Collection de données  Conception via des expériences InVivo nEXTh  Choix de technologies, sites et protocoles de maintenance préventive / curative  Prédiction de gain associé et l’estimation des coûts  Etablissement d’une carte méditerranéenne de la configuration optimale des facteurs d’Opérations et Maintenances...

RESULTATS ATTENDUS

A l’issu du projet les résultats attendus sont :  Impact du projet InVivo nEXTh sur toute la chaîne de valeur de l’énergie renouvelable  Enrichissement des bases de données européennes et méditerranéennes par des données spécifiques relatives à l’exploitation et à l’entretien des installations solaires dans différents environnements difficiles des pays du sud de la Méditerranée.  Le projet InVivo nEXTh permet l’intégration des pays du sud de la Méditerranée dans la région Euro-méditerranéenne dans le Réseau méditerranéen de partage d’informations "hybrides" et d’échange d’expériences techniques et sociales dans les ‘Opération and Maintenance’ (O & M) afin d’approfondir les connaissances dans le domaine des technologies solaires photovoltaïques.  l’amélioration des compétences techniques qui peut aussi être un moyen, pour le partenariat euro-méditerranéen, de relever le défi de la satisfaction de la demande croissante en énergie, en particulier, celle de la consommation d’électricité


Dans la même rubrique

  • Le projet COMpétence Projets Européens REseau Averroès dont l’acronyme COMPERE-Averroès est un projet régional structurel qui vise les priorités nationales et la priorité régionale de Développement des relations internationales des 3 pays du Maghreb, Algérie, Maroc, Tunisie. Il implique dans chaque pays (...)
  • Participation du CDER au Projet de l’Union Européenne FP7 REELCOOP (REnewable ELectricity COOPeration) Jusqu’à présent 1,2 milliard de personnes (17%) vivent sans électricité, avec 2/3 dans les zones rurales d’Afrique et d’Asie. Depuis 1990 les progrès ont été modestes, et dans le but de parvenir à (...)
  • Le contexte Les pays Maghreb sont en situation d’avantage concurrentiel naturel en ce qui concerne la production d’énergie à partir de sources renouvelables. L’utilisation d’énergie solaire est une opportunité pour ces pays de couvrir leurs propres besoins, croissants, en énergie tout en générant des (...)
  • Le bassin Méditerranéen mobilise plus que jamais la recherche internationale. La région méditerranéenne est en effet considérée comme l’une des plus sensibles du globe aux conséquences du réchauffement du climat. Les scientifiques s’attendent à y observer une radicalisation des conditions météorologiques, (...)