Accueil > VALORISATION > Rеvuе des Enеrgies Renouvеlablеs > Numéros Spéciaux > "SIENR"18 - Ghardaïa 2018" > L’impact de WWR, l’orientation et le type de vitrage sur la consommation énergétique dans les bureaux sous un climat chaud et sec

L’impact de WWR, l’orientation et le type de vitrage sur la consommation énergétique dans les bureaux sous un climat chaud et sec

D. Zekraoui and N. Zemourri

Université Mohamed khider, Biskra, Alegria.

Résumé

Ce travail traite de la relation entre la conception architecturale et le développement durable, spécialement la maîtrise de l’énergie afin d’avoir un bâtiment à faible consommation énergétique et sans recours total aux conditionnements mécaniques des locaux. Les principes de base de développement durable et des tendances architecturales (Ecobuilding, energy zero building, etc.) seront présentés et analysés. Une étude approfondie sur le climat saharien sera établie et concernera le cas d’étude de Biskra. Cette étude a pour but de démontrer qu’un simple ratio entre l’ouverture et le mur peut régler considérablement la consommation énergétique avec prise en considération de l’orientation géométrique, la taille (dimension) des fenêtres et le type de vitrage. Afin d’atteindre cet objectif, une série de simulation par le logiciel Energy plus version (8.4.0), seront appliquées sur un bureau type, ce qui permettra de calculer l’effet de l’orientation, la taille et le type de vitrage de la fenêtre, sur la réduction de la consommation énergétique. Par ailleurs, ce travail vise à développer une configuration optimale de l’ouverture dans la façade du bureau, sous un climat chaud et sec pour minimiser la consommation d’énergie.

Keywords

Consommation d’énergie - Développement durable - Energy plus - Ouverture - ratio (ouverture, mur) - Orientation - Type de vitrage.

L’impact de WWR, l’orientation et le type de vitrage sur la consommation énergétique dans les bureaux sous un climat chaud et sec
Texte intégral

Dans la même rubrique