Accueil > VALORISATION > Rеvuе des Enеrgies Renouvеlablеs > Numéros Spéciaux > "SIENR"18 - Ghardaïa 2018" > Caractérisations expérimentales des nouveaux matériaux à changement de phase (MCPs)

Caractérisations expérimentales des nouveaux matériaux à changement de phase (MCPs)

R. Djeffal 1,2, M. Samai 2, Z. Younsi 3,4, S.M.A. Bekkouche 1 and L. Koufi 3

1 Unité de Recherche Appliquée en Energies Renouvelables, URAER ; Centre de Développement des Energies Renouvelables, CDER, 47133, Ghardaïa, Algeria.
2 Département de Physique, Faculté des Sciences, Université Farhat Abbas-Setif -1n Algeria.
3 FUPL, Hautes Etudes d’Ingénieur (HEI), LGCgE - EA 4515, Rue de Toul, F-59000 Lille, France.
4 Université de l’Artois, Laboratoire Génie Civil & Geo-Environnement LGCgE- EA 4515 Technoparc Futura, F-62400 Béthune, France.

Résumé

Cet article s’intéresse essentiellement à la caractérisation expérimentale de trois matériaux de type MCPs. On s’est basé sur un mélange de paraffine avec la graisse de mouton dénommé (MCP-DR) (75 % paraffine et 25 % graisse mouton) et des composites à base animales locales (graisse de chameau et graisse de taureau). Les résultats indiquent clairement l’importance de ces composites en termes de stockage latent. L’utilisation de la calorimétrie à balayage différentielle (DSC, Differential Scanning Calorimetry) nous a permis de donner plus de crédibilité à nos résultats. Ceci justifie l’intérêt immédiat de ce type de technologie dans les domaines industriels, notamment le chauffage de l’eau chaude sanitaire, le refroidissement des panneaux photovoltaïque, etc….

Keywords

MCP - Mélange - Chameau - Taureau - DSC.

Caractérisations expérimentales des nouveaux matériaux à changement de phase (MCPs)
Texte intégral

Dans la même rubrique