Accueil > VALORISATION > Brevets > 2018 > Le Centre de Développement des Energies Renouvelables titulaire d’un nouveau brevet dans le domaine de la bioénergie et Environnement

Le Centre de Développement des Energies Renouvelables titulaire d’un nouveau brevet dans le domaine de la bioénergie et Environnement

L’Institut National Algérien de la Propriété Industrielle vient de délivrer au Centre de Développement des Energies Renouvelables un brevet d’invention, dans le domaine de la bioénergie et Environnement, intitulé : « Dispositif autonome de production de biodiesel fonctionnant aux énergies renouvelables ».

PDF - 184.7 ko
Dispositif autonome de production de biodiesel fonctionnant aux énergies renouvelables

Cette invention a pour but de produire du biodiesel carburant par un dispositif autonome fonctionnant aux énergies renouvelables. L’intégration des énergies renouvelables va permettre la réduction des coûts sur le plan énergétique en utilisant d’une part le solaire photovoltaïque pour la pompe de circulation et l’agitation et l’utilisation d’un biogaz d’origine renouvelable pour le chauffage d’autre part.

Ce dispositif autonome en énergie pourra être utilisé dans les sites isolés, dans les campements militaires et dans les zones non alimentées en énergie électrique.

Ce dispositif selon l’invention va produire du biodiesel à partir du recyclage de résidus comme les huiles alimentaires usagées, les margines et les tourteaux gras, ce qui va réduire d’un côté les dépenses engendrées par le traitement de ces résidus par les collectivités locales et d’un autre coté les nuisances environnementales et socio-économiques directes engendrées par l’amoncellement de ces résidus. Actuellement, plus d’une centaine de milliers de tonnes de ces résidus sont déversés dans la nature, entraînant une pollution considérable, en particulier dans la région centre d’Algérie, qui concentre environ 78% des huileries du pays. Les professionnels de l’huile d’olive n’ont, pour le moment, pas d’autres choix que de rejeter ces déchets dans l’environnement. Or, au regard du décret qui définit les valeurs limites des rejets d’effluents liquides industriels (décret n°06-141 du 19 avril 2006), la quasi-totalité des huileries de la région Centre est en infraction avec la loi.

De plus, le biodiesel en tant que biocarburant de substitution constitue une alternative écologique au diesel, car il est beaucoup moins polluant et réduit les gaz à effet de serre responsables des changements climatiques.

Les inventeurs : Danane Fetta, Bessah Rahma, Ahmia Aida Cherifa, Alloune Rhiad, Tamadna Mohamed Amir, Bouzidi Yassine, Chergui Mourad et Tlemsani Faycal.