Accueil > VALORISATION > Rеvuе des Enеrgies Renouvеlablеs > Numéros Réguliers > Volume 12 > Numéro 3, Septembre 2009 > Rôle de l’hydrogène sur la microstructure et de la température sur les propriétés électroniques du nickel pur (Ni)

Rôle de l’hydrogène sur la microstructure et de la température sur les propriétés électroniques du nickel pur (Ni)

M. Souici et A. Roustila

Laboratoire de Microstructure et Défauts, Département de Physique, Faculté des Sciences Exactes, Université des Frères Mentouri, Constantine, Algérie

Résumé

Le stockage de l’hydrogène peut se faire par l’application de nombreuses techniques. Parmi lesquelles la méthode qui consiste à stocker l’hydrogène dans les métaux en formant des hydrures métalliques. Les alliages de nickel ont des applications potentielles intéressantes pour le stockage de l’hydrogène sous forme d’hydrure. L’objectif de notre travail est d’étudier en premier lieu le rôle de l’hydrogène sur la microstructure du nickel pur et de la température sur les propriétés électroniques de surface. Nous avons choisi d’introduire de l’hydrogène dans des échantillons massifs de nickel par chargement cathodique, en milieux aqueux à température ambiante. Cette technique conduit à la formation d’un hydrure de nickel NiH0.7. L’analyse par XPS a permis de suivre l’évolution des propriétés électroniques avant et après hydrogénation. Le spectre de la bande de conduction montre un remplissage de la couche Ni3d initialement incomplète associé à l’absorption d’hydrogène. D’autre part cette étude confirme que la température de maintien n’a pas une grande influence sur les propriétés électroniques de surface du nickel.

Abstract

Several techniques can be used for hydrogen storage. Among these techniques, a technique which consists in storing hydrogen by forming metallic hydrides at low pressure. The nickel alloys have interesting potential applications for the storage of hydrogen as hydride. The aim of the present study is to examine the hydrogen effect on the microstructure of pure nickel and the temperature effect on the electronic properties of surface. The introduction of hydrogen in massive samples of nickel has been done using cathodic loading in aqueous solution at room temperature. This technique leads to the formation of hydride nickel NiH0.7. XPS analysis allows to follow the evolution of the electronic properties prior and after hydrogenation and show a filling of the initially incomplete Ni3d layer. This later is associated with the absorption of hydrogen. In addition, this study confirms that the test temperature does not have a great influence of the electronic properties of nickel surface.

Mots clés

Hydrure de nickel - Chargement cathodique - Spectroscopie de photoélectrons X (XPS).

1400. Rôle de l’hydrogène sur la microstructure et de la température sur les propriétés électroniques du nickel pur (Ni)
Texte intégral

Dans la même rubrique