Accueil > VALORISATION > Rеvuе des Enеrgies Renouvеlablеs > Numéros Réguliers > Volume 19 > Numéro 1, Mars 2016 > Comparaison du potentiel énergétique éolien des trois zones climatiques du Tchad

Comparaison du potentiel énergétique éolien des trois zones climatiques du Tchad

M.H. Soulouknga 1,2, D.K. Kaoga 2, N. Djongyang 1 and S.D. Yamigno 2

1 Department of Renewable Energy, The Higher Institute of the Sahe, University of Maroua, P.O. Box 46 Maroua, Cameroon.
2 Department of Physics, Higher Teachers’ Training College, University of Maroua, P.O. Box 55 Maroua, Cameroon.

Abstract

In view of the solar, geothermal, and wind power potentials in Chad, their use for the economic development of certain areas seems beneficial. In this paper, the wind characteristics are analyzed using wind speed data that were collected in each of Chad’s agro-climatic areas for at least 19 years (19 years for the Saharan area, 21 years for the Sahelian area, and 21 years for the Sudanese area). The Weibull distribution was used to model the wind speed in these three regions of Chad. The shape and scale parameters were estimated using the power density or energy factor method. The objective of this article is to compare the wind power potentials of the three regions in Chad. It was observed that the shape and scale parameters for the three areas varied greatly over a month. Thus, these parameters for the three areas were respectively 3.746 and 3.598 m/s in the Saharan zone, 4.233 and 3.572 m/s in the Sahelian zone, and 3.101 and 3.008 m/s in the Sudanese zone. We notice that the windiest areas are the Saharan and Sahelian areas with an average speed of 3.25 m/s. The extrapolation of the wind speed and Weibull parameters increases with altitude, consequently, the power density does too.

Résumé

Au vu des potentiels énergétiques solaires, géothermiques et éoliens existants au Tchad, leurs utilisations pour le développement économique de certaines zones semblent favorables. Dans ce papier, les caractéristiques du vent sont analysées en utilisant les données de la vitesse du vent recueillies pour chacune des trois zones agro-climatiques du Tchad et disponibles pour au moins 19 ans (19 ans pour la Zone Saharienne, 21 ans pour la Zone Sahélienne et 21 ans pour la Zone Soudanienne). La distribution de Weibull est utilisée pour modéliser la vitesse du vent à ces trois zones du Tchad. Les paramètres de forme et d’échelle ont été estimés en utilisant la méthode de densité de puissance ou facteur d’énergie. L’objectif de cet article est de comparer les potentialités énergétiques éoliennes des trois zones du Tchad. Il a été observé que les paramètres de forme et d’échelle varient considérablement au cours d’un mois. Ainsi, ces paramètres pour les trois zones sont respectivement 3.746 et 3.598 m/s en Zone Saharienne, 4.233 et 3.572 m/s en Zone Sahélienne et 3.101 et 3.008 m/s en zone Soudanienne. On remarque que les zones les plus ventées sont les zones Saharienne et Sahélienne avec une vitesse moyenne du vent de l’ordre de 3.25 m/s. L’extrapolation de la vitesse du vent et des paramètres de Weibull augmente avec l’altitude et par conséquent, la densité de puissance également.

Keywords

Distribution de Weibull - Méthode de la densité de puissance - Energie éolienne – Extrapolation - Vitesse du vent.

Comparaison du potentiel énergétique éolien des trois zones climatiques du Tchad
Texte intégral

Dans la même rubrique