Accueil > COMMUNICATION > Actualités > Visite de travail du Vice-Président du GIEC au CDER

Visite de travail du Vice-Président du GIEC au CDER

Le Prof. Hoesung Lee, Vice-Président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat-GIEC et future candidat à la présidence du GIEC, a effectué une visite de travail au Centre de Développement des Energies Renouvelable (CDER) aujourd’hui le 11 Août 2015. Accompagné de son Excellence Monsieur Park Sang-jin, Ambassadeur de la République de Corée An Algérie, de Monsieur Choi Hanchang, Directeur Adjoint, de la Division Climat et la Politique sur la Qualité de l’Air au Ministère de l’Environnement de la République de Corée et d’une délégation de l’Ambassade de la République de Corée en Algérie, le Prof. Hoesung Lee a été reçu par le Prof. Noureddine Yassaa, Directeur du CDER et Point Focal du GIEC de l’Algérie. Le Candidat coréen à la présidence du GIEC a exposé sa vision et son programme s’il sera élu Président du GIEC début Octobre prochain lors des élections du prochain bureau du GIEC qui seront organisées en marge de la 42ème session du GIEC.

Le Prof. Yassaa a soulevé quelques points devant être pris en charge par le future bureau du GIEC, entre autres : associer les scientifiques des pays en développement à l’élaboration des différents rapports du GIEC, les rapports du GIEC ne doivent pas se limiter à la synthèse des articles scientifiques rédigés uniquement en anglais, ils doivent être élargis à d’autres articles, rapports et autres rédigés dans d’autres langues officielles de l’ONU, simplifier la rédaction des rapports de synthèse destinés aux politiciens pour qu’ils soient bien compris en impliquant des personnes spécialistes dans la communications et éviter qu’ils soient trop techniques, relever les insuffisances en termes du manque de données dans les pays en développement faute de l’indisponibilité des moyens d’observation et des infrastructures de recherche dotées des instruments lourds de mesure, assurer plus d’informations sur les activités du GIEC en multipliant des ateliers thématiques dans les pays en développement, contribuer au développement des capacités de la prochaine génération d’auteurs du GIEC, y compris à travers le programme de bourses d’études du GIEC, élaborer un rapport spécial sur la problématique de l’accentuation de la désertification à cause des changements climatiques, traiter les questions d’atténuation et d’adaptations d’une manière équitable et renforcer la connexion entre les trois groupes de travail (GTI, GTII et GTIII), veiller à la neutralité politique des rapports, engager des discussions avec les états membres tout au long de l’élaboration des rapports et pas seulement le rapport de synthèse, en assurant une plus grande transparence et d’indépendance et ne se fonder que sur la rigueur scientifique, engager les scientifiques des pays en développements dans les activités des unités du support technique et du soutien (TSU) du GIEC, en assurant une bonne représentation géographique, promouvoir des collaborations du GIEC avec des institutions, des organisations et des académies scientifiques œuvrant dans le domaine des changements climatiques à l’échelle des pays.

Pour rappel le GIEC a été créé en 1988 par deux organismes de l’ONU : l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) en vue de fournir des évaluations détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques, leurs causes, leurs répercussions potentielles et les stratégies de parade. Depuis lors, le GIEC a établi cinq rapports d’évaluation multivolumes. Le dernier ou le cinquième rapport d’évaluation (RE5) a été adopté par tous les états membres (membres également dans l’OMM) en Novembre 2014. Le prochain rapport sera préparé durant la période 2015-2022 (6 à 7 ans). Le GIEC et l’ex-Vice-Président des États-Unis d’Amérique, Al Gore, ont reçu le Prix Nobel de la paix en 2007 pour leur contribution dans le domaine des changements climatiques. Le GIEC n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents. Ses évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue. 

Les publications officielles du GIEC ont pour objet de proposer une synthèse des connaissances scientifiques. Ces synthèses incluent les publications qui font l’unanimité et celles qui sont contestées par des scientifiques. Ces rapports sont le fruit d’un long débat qui aboutit à un consensus : l’approbation de la version finale du rapport par tous les scientifiques et tous les gouvernements faisant partie du GIEC (la quasi-totalité des pays du monde sont représentés et ont signé l’approbation de la version finale, y compris les États-Unis). Dès lors la crédibilité du GIEC dépend de la qualité du processus d’expertise, ce qui peut s’évaluer de diverses manières : diversité des disciplines et des approches, diversité des intérêts etc. Si le GIEC a souffert de crédibilité, au départ, c’était une critique venant du côté des pays en développement, qui estimaient ne pas être assez représentés dans le processus.

Enfin, il est important de signaler que lors de la 41ème session (précédent la session d’élection du prochain bureau du GIEC) du GIEC qui s’est tenue du 24 au 27 Février 2015 au Siège du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, Nairobi, Kenya, le nombre de siège dans le Bureau du GIEC est passé de 31 au 34 sièges réparties comme suit : 7 (plus 2) sièges pour l’Afrique (Région I), 6 (plus 1) sièges pour l’Asie (Région II), 4 sièges pour l’Amérique du Sud (Région III), 4 sièges pour l’Amérique du Nord, l’Amérique Centrale et les Caraïbes (Région IV), 4 sièges pour le Sud-Est Pacifique (Région V) et 8 sièges pour l’Europe (Région VI). La décision de rajouter deux sièges à l’Afrique a été saluée par l’ensemble des pays africains, elle permettra aux experts du continent d’être fortement représentés dans la haute instance du GIEC et de contribuer ainsi activement dans ses futures activités.


Dans la même rubrique

  • Le Centre de Développement des Energies Renouvelables, a reçu le Mardi, 14 Juin 2016 au sein de son Unité de Développement des Equipements Solaires (UDES), la visite du Ministre de l’énergie M. Bouterfa Noureddine accompagné de M. Kadi Abdelkader, Wali de la wilaya de Tipaza, du Président de (...)
  • Un appel à candidature pour les bourses Profas est ouvert du lundi 15 février au jeudi 31 Mars au titre de l’année universitaire 2016-2017. L’appel ci-joint est disponible sur les sites : Appel à candidature Profas 2016 MESRS (www.mesrs.dz) Institut Français d’Algérie (IFA) (...)
  • Le conseil scientifique du CDER a mis en place des commissions d’évaluation scientifique à mi-parcours des projets de recherche de toute l’EPST CDER. Ces commissions sont composées d’experts externes et internes couvrant une large gamme de compétences. L’expertise scientifique à mi-parcours des projets (...)
  • La dernière édition du Bulletin des Energies Renouvelables pour l’année 2015 vient de paraitre. L’éditorial de ce numéro 37, est consacré à l’ évolution des performances de la recherche et du développement au CDER en 2015. vous trouverez dans les pages de ce numéro plusieurs articles sur les projets et (...)
  • le Bulletin des Energies Renouvelables arrive à sa 36eme édition. L’éditorial de ce numéro revient sur la recherche scientifique utile dans le domaine des énergies renouvelables et le rôle essentiel qu’elle joue dans la prise de conscience des enjeux et des conditions de développement de l’industrie (...)
  • la 35e édition du Bulletin des Energies Renouvelables, publié par le CDER, vient de paraître. L’éditorial de ce numéro revient sur les potentialités socio économiques de la wilaya de GhardaÏa pour devenir un Hub des énergies renouvelables Par ailleurs, vous trouverez dans les pages de ce numéro (...)
  • République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique Commission Intersectorielle "Matières Premières et Energie" COMPTE-RENDU de l’Atelier Thématique N°2 (...)
  • Les fiches descriptives des équipes et des projets de Recherche sont disponibles sur le site Web du CDER sous la rubrique "RECHERCHE >DIVISIONS DE RECHERCHE" dans les pages réservées à chaque division.
  • Dans l’objectif d’accompagner les chercheurs à l’exploitation optimale des ressources électroniques accessibles à travers le portail SNDL, une formation à l’utilisation des bases de données SNDL et notamment la base de donnée "Techniques de l’Ingénieur", sera organisée par le CERIST, le lundi 29 juin (...)
  • Le Numéro 34 du Bulletin des Energies Renouvelables, publié par le CDER, vient de paraitre. L’éditorial de ce numéro revient sur les facteurs clés de réussite du programme national des énergies renouvelables : la recherche scientifique, l’innovation et le développement technologique. Par ailleurs, (...)
  • Le Vice-Président du Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat (GIEC) et candidat à la présidence de cette instance scientifique, Prof. Jean-Pascal van Ypersele a effectué une visite de travail en Algérie, le 05 Mai 2015. Accompagné par le Point Focal du GIEC en Algérie, Prof. (...)
  • L’expert japonais Sataro Yamaguchi, professeur à l’Université de Chubu et concepteur de la première station de supraconductivité au Japon a donné, le Mercredi 15 avril au Centre de Développement des Energies Renouvelables, une présentation sur la supraconductivité et ses applications. Dans son exposé, (...)
  • Fruit des efforts fournis, par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherce Scientifique, pour l’amélioration des conditions socioprofessionnelles du personnel de la Recherche et en Algérie, le Directeur Général de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique (DGRST), M. (...)
  • A l’occasion de la journée mondiale de la femme, le Centre de Développement des Energies Renouvelables a organisé une cérémonie en l’honneur des femmes du Centre. Cette Cérémonie est devenue une tradition à fêter chaque année, et l’opportunité d’honorer les femmes. Lors de son allocution le Pr. Noureddine (...)
  • Dans le cadre de la visite organisée par la Direction Générale de la Recherche scientifique et du Développement Technologique, DGRST, au niveau des centres de recherche et dans le but de mettre en exergue le potentiel scientifique Algérien en matière de recherche et d’innovation, l’Unité de (...)
  • Une délégation japonaise a rendu visite le 26/11/2014 à l’Unité de Développement des Equipements Solaires (UDES), affiliée au Centre de Développement des Energies Renouvelables (CDER). Cette délégation representée par le Docteur Hideomi Koinuma, Directeur du projet "Sahara Solar Breeder Reseach Center" a (...)
  • A l’occasion de la présentation du plan opérationnel des recherches appliquées en matière de pêche et d’aquaculture (2015-2020), le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Mohamed Mebarki, accompagné de son homologue de la Pêche et des Ressources halieutiques, Sid Ahmed (...)
  • Le Centre de Développement des Energies Renouvelables (CDER), a accueilli, le dimanche 26 octobre 2014, au niveau de son unité de développement des équipements solaire de Bou-Ismail (UDES), une délégation française composée de 15 entreprises et de l’Institut National de l’Energie Solaire (INES). Cette (...)
  • Le Bureau National Erasmus+ Algérie et le Conseil Suédois de l’Enseignement Supérieur, sous l’égide du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ont organisé le 13 et 14 octobre 2014 un séminaire Algéro-Suédois. Ce séminaire a réuni les représentants et les porteurs de projets (...)
  • A l’occasion de la célébration Aïd El Adha, le Centre de Développement des Energies Renouvelables vous présente ses voeux de bonheur et de prospérité.
  • L’Unité de Développement des Equipements Solaires, UDES, a reçu ce matin le 21 septembre 2014 une délégation de l’académie des sciences (France), conduite par Madame Catherine BRECHIGNAC, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences (France). Après une brève allocution de bienvenue et une présentation (...)
  • A l’occasion de l’Aïd El Fitr, qui consacre la fin du mois de Ramadan, l’équipe du site web du CDER vous souhaite Aid Moubarek et Meilleurs Vœux de bonheur, de santé et de réussite.
  • Les tarifs d’achat garantis pour l’électricité produite à partir des installations utilisant les filière solaire photovoltaïque et éolienne ainsi que les conditions de leur application ont été fixés par deux arrêtés ministériels publiés dans le journal officiel du 23 Avril 2014. Arrêté du 2 Rabie Ethani (...)
  • Afin de consolider la coopération Algéro-portugaise dans les domaines scientifiques et technologiques, l’unité de Développement des Equipements Solaires, UDES, a reçu en date du 13 mars 2014 en son siège à Bou Ismail, la visite d’une délégation ministérielle du Portugal accompagnée par le Professeur Hafid (...)
  • Note d’information : La visite de l’écologiste français, Nicolas Hulot, Président de la Fondation pour la Nature et l’Homme et Envoyé spécial du président François Hollande pour la protection de la planète prévue initialement le Mercredi 19 février au siège du Centre de Développement des Energies (...)
  • L’équipe du site web du CDER vous souhaite une très bonne année 2014 pleine de succès et de réussite. Le site web du centre accueille 2014 avec une nouvelle identité visuelle, une ergonomie plus conviviale et un contenu multilingue. Hormis le nouveau design, l’équipe du site web du CDER, en (...)
  • Le Professeur Mohamed Mebarki, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique préside, lundi 30 septembre 2013, au niveau de l’Université des Sciences et de Technologie Houari Boumediene (USTHB), à Bab Ezzouar, la cérémonie de clôture de la 2ème édition de la "e-Foire de la (...)
  • Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Rachid Harraoubia a salué, dimanche à Alger, les compétences que recèle le Centre de développement des énergies renouvelables (CDER) de Bouzaréah (Alger) notamment en matière de maîtrise des technologies de pointe. Dans une (...)