Accueil > VALORISATION > Rеvuе des Enеrgies Renouvеlablеs > Numéros Spéciaux > ICESD’2011 > Utilisation de matériaux macroporeux dans le traitement des eaux polluées

Utilisation de matériaux macroporeux dans le traitement des eaux polluées

K. Djedid, N. Rezak, N. Bettahar and A. Bahmani

Faculté des Sciences et de la Technologie, Laboratoire de Développement Durable et d’Informatique, LDDI, Université Africaine Ahmed Draïa, Rue du 11 Décembre 1960, Adrar, Algérie.

Résumé

Les argiles anioniques font actuellement l’objet d’un intérêt grandissant dans le traitement de la pollution de l’environnement, en particulier les eaux destinées à l’agriculture et à la consommation. Grâce à leurs propriétés d’échanges anioniques ou l’interaction d’une grande variété d’anions, tant inorganiques qu’organiques, ces matériaux sont utilisés dans le traitement de ces eaux. Parmi les minéraux argileux de synthèse, nous avons utilisé une argile type [Zn-Al-CO3] carbonaté, et son produit calciné. Ces matériaux sont préparés par la méthode de coprécipitation qui consiste à précipiter une solution contenant M2+=Zn+2 et M3+=Al3+ dans un rapport molaire R = M2+/M3+ égal à 2, 3, 4, et 5. Nous avons examiné la possibilité d’adsorption du colorant ‘Bleu d’Evans’, sur ces hydroxydes doubles lamellaires synthétisés. Le temps de contact, l’influence du pH, la température, ont été examinés. La régénération de ces matériaux et leur réutilisation dans l’adsorption montre que la propriété de pouvoir se régénérer, après calcination et formation d’oxydes mixtes, est remarquable.

Keywords

Hydroxyde double lamellaire, Sorption, Colorant organique, Aluminium, Zinc, RX.

Utilisation de matériaux macroporeux dans le traitement des eaux polluées
Texte intégral

Dans la même rubrique