Accueil > COOPERATION > Internationale > Programme ChArMEx (MISTRALS)

Programme ChArMEx (MISTRALS)

Le bassin Méditerranéen mobilise plus que jamais la recherche internationale. La région méditerranéenne est en effet considérée comme l’une des plus sensibles du globe aux conséquences du réchauffement du climat. Les scientifiques s’attendent à y observer une radicalisation des conditions météorologiques, notamment en été, avec toujours plus de sécheresse et plus de chaleur. Une évolution non sans conséquences sur la qualité de l’air puisque ensoleillement et sécheresse sont généralement des facteurs favorisant et aggravant la pollution atmosphérique gazeuse et particulaire. Voilà pourquoi les scientifiques se pressent aujourd’hui au chevet de l’atmosphère méditerranéenne et pourquoi ils ont mis en place la grande campagne de mesures ChArMEx, the Chemistry-Aerosol Mediterranean eXperiment ou Expérience Méditerranéenne sur la Chimie et les Aérosols atmosphériques.

ChArMEx est un prgramme avec l’objectif de dresser un bilan actuel et d’anticiper l’évolution future de l’environnement atmosphérique du bassin méditerranéen et de ses impacts sur le climat régional, la qualité de l’air et la bio géochimie marine et continentale. Le programme s’intéresse au cycle des espèces troposphériques à vie courte et à leurs impacts sur le climat régional, la qualité de l’air et les écosystèmes marins.

Cette initiative inédite permet de suivre l’état de santé de l’atmosphère en méditerranée occidentale grâce à un réseau d’une quinzaine de stations de mesures au sol adéquatement positionnées. Un suivi de la pollution au sol complété par des mesures aéroportées avec des lâchers de ballons.

La préparation de ChArMEx a commencé en 2007, la phase opérationnelle a démarré, effectivemetn, en 2011 et l’Algérie était présente dès le démarrage de ce programme.

MISTRALS - ChArMEx

ChArMEx fait partie du méta-programme international de recherches et d’observations interdisciplinaires et systématiques, MISTRALS, dédié à la compréhension du fonctionnement environnemental du bassin Méditerranéen sous la pression du changement global pour en prédire l’évolution future.

logo Mistrals

MISTRALS est un méta-programme international de recherches et d’observations interdisciplinaires et systématiques dédié à la compréhension du fonctionnement environnemental du bassin Méditerranéen sous la pression du changement global pour en prédire l’évolution future.

MISTRALS a pour mission de transformer les objectifs et résultats de recherche en concepts et données accessibles aux décideurs, acteurs territoriaux et gestionnaires, afin d’identifier les besoins et nécessités nationaux et transnationaux et de répondre aux enjeux sociétaux, environnementaux et économiques pour le développement durable des pays et des populations partageant l’aire méditerranéenne.

La vision novatrice de MISTRALS est d’intégrer les analyses scientifiques faites sur le système géophysique constitué par l’aire méditerranéenne avec les besoins sociétaux, dans un souci constant d’optimisation de la communication entre chercheurs d’horizons complémentaires et niveaux de décision. Ainsi, MISTRALS s’articule actuellement autour de 8 programmes thématiques internationaux dont ChArMEx :

Programmes MISTRALS

Fiche programme

Intitulé Chemistry-Aerosol Mediterranean eXperiment
Acronyme ChArMEx
Programme MISTRALS
Coordinateur Dr. François DULAC, LSCE/CEA, francois.dulac [a] lsce.ipsl.fr
Contact Algérie Prof. Noureddine YASSAA, CDER, n.yassaa [a] cder.dz
Date de lancement 2011
Site Web http://charmex.lsce.ipsl.fr

Dans la même rubrique

  • Le projet COMpétence Projets Européens REseau Averroès dont l’acronyme COMPERE-Averroès est un projet régional structurel qui vise les priorités nationales et la priorité régionale de Développement des relations internationales des 3 pays du Maghreb, Algérie, Maroc, Tunisie. Il implique dans chaque pays (...)
  • Participation du CDER au Projet de l’Union Européenne FP7 REELCOOP (REnewable ELectricity COOPeration) Jusqu’à présent 1,2 milliard de personnes (17%) vivent sans électricité, avec 2/3 dans les zones rurales d’Afrique et d’Asie. Depuis 1990 les progrès ont été modestes, et dans le but de parvenir à (...)
  • Le contexte Les pays Maghreb sont en situation d’avantage concurrentiel naturel en ce qui concerne la production d’énergie à partir de sources renouvelables. L’utilisation d’énergie solaire est une opportunité pour ces pays de couvrir leurs propres besoins, croissants, en énergie tout en générant des (...)